Suivre le fil

invitation 

L’Association « Regards sur l’Art Contemporain en Alsace » et les 14 artistes ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition :
 
« Regards/Cinquième » : Lundi 4 juin 2018 à 17 heures 30 à la Maison de la Région 1, place Adrien Zeller – STRASBOURG

Le vernissage sera suivi d’un verre de l’amitié.

Injonctions, adresse, échanger…

Il faut écrire de manière concise, de façon à ce que ce soit compréhensible….
Il faut aller à l’essentiel.
Ce sont des pattes de mouche que je trace sur la page blanche, c’est souvent illisible, désordonné. Une écriture différente s’installe à chaque ligne, j’en viens à douter de mon orthographe et de ma grammaire.

 

Surprises, tisser des liens…

Ma page c’est le tissu élu – blanc ; moucheté ; fleuri…-
Je trace, je surligne, je répète plusieurs fois le même motif à l’aide d’une aiguille et d’un fil. J’assemble, je lie, je ravaude…
Le travail de couture est un travail de longue haleine. Les piqûres, la lenteur, les nœuds dans le fil, le fil fatigué qui se rompt me feraient renoncer à ce labeur mais lorsque la forme et le contenu ont trouvé leur point de convergence, je suis soulagée, la sculpture est là.

Cette présence qui interpelle fait référence à tout ce qui me nourrit –lecture ; visites ; rencontres ; rêves…- Elle est ma signature. Mon travail a trouvé sa propre expression.
Je le suis tel qu’il se manifeste. J’ai trouvé mon écriture pour nouer des liens, réparer et échanger.

 

Rencontre, ressource, filiation…

 Août 2013 visite de l’exposition Les Papesses à Avignon

Extrait du catalogue d’exposition p.70  Corinne de Thoury « AUX MARCHES DU PALAIS »

« … travailler au fil sur la scène artistique a réellement constitué une audace et une arme pour revendiquer une place autre que celle de muse, d’épouse ou de mère, pour être à sa place d’artiste créatrice. Le fil de nos papesses n’est pas une simple métaphore, l’épaisse chevelure de l’Aurore sculptée par Camille Claudel, les Femmes Araignées de Louise Bourgeois, les tissages de Kiki Smith, les coutures exécutées par Berlinde de Bruyckere et les mètres ruban enroulés en corne chez Jana Sterbak posent, plus qu’une filiation peut-être, le choix d’un trajet. »

Share Button